Homepage
fr lb de it pt en
Événements passés . Past Events  
2 février 2018

« Je est un autre »

Une perspective juive – par Madame le Rabbin Pauline Bebe

Pauline Bebe, première femme à exercer en France, depuis 1999, la fonction de rabbin intervenait mercredi soir 24 janvier dans le séminaire du département Responsabilité publique dont le thème était : « Être autrement l’autre ».

Pr Dr Jean Ehret, Mme le rabbin Pauline Bebe, Pr Dr Alberto F. AmbrosioL’intensité d’une réflexion tant exégétique que théologique a donné à ces propos la marque d’une conférence exceptionnelle. Le ton était donné dès le titre, « Qu’est-ce que c’est le vrai dialogue ? », et partant de la citation bien connue du poète Arthur Rimbaud, « Je est un autre », la conférencière a montré que l’altérité est le passage obligé pour se connaître soi-même en profondeur, car le je est en quelque sorte un « mystère » qui ne se dénoue que dans la rencontre avec autrui. Le visage de l’autre façonne son propre visage, le Je demande un Tu et, bien évidemment, la référence à Martin Buber venait appuyer de toute son autorité cette réflexion déjà si riche en elle-même.

Mais l’altérité a fourni à la conférencière le point de départ d’un rapide aperçu sur les fondements du judaïsme libéral dont elle est issue : la liberté d’interprétation vient pas contrecarrer la tradition authentique, laquelle, bien au contraire s’approfondit dans ce contexte. Cette parole, qui touche jusqu’aux entrailles, rendait un son nouveau dans cette intervention magistrale, et permit ainsi au public de poser des questions sur l’être, qui fait exister autrement. L’altérité est à coup sûr un concept que le judaïsme, tant ancien que moderne, met au cœur de sa pensée, car il est central dans la Révélation même. De ce fait, l’articulation par où s’entrecroisaient textes scripturaires et pensées philosophiques débordait largement ce qui aurait pu se cantonner à fournir à la causerie un simple cadre intellectuel pour lui donner la dimension d’une somptueuse méditation.

L’intérêt des participants s’est manifesté aux nombreuses et pertinentes questions dont l’écho résonne encore. Retenons ces deux-ci : quel est le fondement de la décision pour le croyant juif ? Comment se pose le problème du genre dans le courant libéral ? Un éclairage important a été apporté, car Mme le rabbin Pauline Bebe a su convaincre son auditoire de l’étroite imbrication entre liberté d’interprétation et fidélité à la tradition. L’Écriture joue donc un rôle essentiel pour découvrir le vrai visage du dialogue qui naît d’hommes et de femmes concrets. Ce deuxième séminaire public marque un pas en avant dans la découverte de ce que signifie « être autrement l’autre » : s’inscrire dans une tradition tout en étant libre, être soi-même le sujet d’une quasi-altérité qui ne trahit pas, mais respecte la double dimension de ce qui vous est légué par d’autres et de ce à quoi l’on adhère comme personne. Mme le rabbin Pauline Bebe a fait cette démonstration, que nourrissaient non seulement sa connaissance érudite, mais encore sa puissante méditation, sans oublier ce qui caractérise à l’évidence le vrai maître et que tous ont pu constater : l’humanité.

Pr Dr habil. Alberto Fabio AMBROSIO alberto.ambrosio lsrs.lu

Professeur de théologie et histoire des religions
Directeur de la section « Religious Identities & Citizenship »

 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved
+352 43 60 51
office lsrs.lu