fr lb de it pt en
Cours publics actuels
27 juillet 2020

La Piété au Prix du Paradoxe – Introduction à la théologie protestante

Cours public en ligne OP2-131

En donnant toute autorité dans les affaires religieuses à la Parole Vivante, c’est-à-dire la Bible, le protestantisme a voulu mettre dès ses débuts l’expérience humaine et sa relation au créateur au centre de ses réflexions. On ne peut donc parler de la théologie protestante, sans prendre en considération le style de vie et les attitudes de base qui y sont liés. Dans le protestantisme, la Parole donnée prime sur l’Être divine. Autrement dit, l’herméneutique de vivre a la priorité sur l’approche métaphysique de l’être. Ainsi, en lien avec sa naissance dans l’humanisme du seizième siècle, on pourrait caractériser la théologie protestante comme un ars credendi, c’est-à-dire comme l’art d’écouter, d’interpréter et de répondre à la Parole révélée, réflexivement et pratiquement.

Cet art implique inévitablement des paradoxes. D’abord parce que le protestantisme se réalise dans une diversité irréductible de courants de pensées et de styles de vivre la foi. À ce premier paradoxe, celui de l’unité dans la pluralité, s’ajoute l’expérience de l’homme qui met en tension son existence propre avec la tradition théologique, et sa conscience individuelle avec l’institution ecclésiale. Troisièmement, ces deux paradoxes renvoient à celui selon lequel la Parole Divine demande à être entendue, interprétée et vécue pratiquement par l’homme pourtant profondément faillible et, dans ce sens, pécheur. Et enfin, le grand paradoxe du protestantisme est celui qui met en tension l’idée de la prédestination – seul Dieu gouverne les siècles – et la pratique de liberté humaine – seul l’homme est responsable pour les actes par lesquels il répond à la foi donnée.

Le cours Introduction à la théologie protestante a pour objectif d’introduire l’étudiant dans la théologie protestante, non tellement comme un ensemble de concepts abstraits, mais plutôt comme l’expression réflexive d’une vécue spirituelle. C’est l’expérience du paradoxe qui invite à un pouvoir-ne-pas-savoir qui relativise toute prétention de savoir théologique. L’hypothèse légèrement provocatrice de ces six rencontres sera que sans scepticisme en théologie le croire religieux puisse ne puisse devenir piété vivante, pratique d’inventivité et posture tolérante.

Enseignant

Pr Dr Chris H. Doude van Troostwijk, professeur à la LSRS et visiting professor à l’Université Libre d’Amsterdam

Contenu

  • Le protestantisme, existe-t-il ?
  • Quels sont les grands thèmes de la théologie protestante ?
  • Comment rimer grâce et liberté dans le protestantisme ?
  • Le protestantisme, est-il sans autorité ? L’exemple de la Cène
  • La modernité : effet de ou défi pour le protestantisme ?
  • Le paradoxe, danger ou condition de la foi ?

Informations pratiques

  • Il s’agit d’un cours magistral, suivi d’un examen oral :
    • 2 ECTS (=56 hrs d’étude)
    • 12 hrs de cours (divisés sur 6 séances)
    • 42 hrs d’étude et de lecture (6 à 8 pg/hrs) = 300 p.
    • 15 min. d’examen oral par étudiant

Littérature

voir le document en annexe

Calendrier et frais

  • Les cours auront lieu toutes les 2 semaines ; un cours en ligne (6 sessions de 2 leçons) sur la plateforme WebEx de 16h30 à 18h30 heures : 23.09., 07.10., 21.10., 11.11., 25.11., 09.12. / 50 €
  • Les examens oraux (en présentiel ou en ligne) auront lieu le mercredi 16.12.2020.
  • Les participants qui ne sont pas d’étudiants réguliers au CJ23-Grand Séminaire sont priés de s’inscrire avant le 22 septembre.
Invitation au cours public OP2-131
PDF 300.7 ko, 27 juillet 2020
 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu