Homepage
fr lb de it pt en
Publications . Veröffentlichungen  
3 septembre 2018

Richard Kearney’s Anatheistic Wager

Philosophy, Theology, Poetics

Ce que nous connaissons sous le titre du Pari de Pascal se veut être une argumentation rationnelle en faveur de la croyance en Dieu. C’est mieux, suggérait le grand philosophe, de croire en Dieu et donc d’avoir une chance au salut de l’âme que de ne pas croire au risque de perdre cette chance ou, pire encore, risquer la damnation éternelle. Aujourd’hui, vouloir calculer rationnellement les conséquences de la foi semble ridicule et le « pari » (wager) se formule différemment. Que risquerait-on, se demande le philosophe irlando-américain Richard Kearney, si l’on retournait vers Dieu après la mort de Dieu ? Que risquerait-on dans un tel retour qui veut prendre le verdict nietzschéen tout au sérieux. Car effectivement, un certain dieu n’est plus crédible : celui de la métaphysique et de l’évidence irréfléchie, celui qui pacte avec le pouvoir et l’idéologie. Et pourtant, cette « mort » du dieu d’un théisme dépassé, habituel et doctrinaire n’exclue pas le retour vers Dieu au-delà de ces fixations historiques et religieuses. Inspiré par la philosophie herméneutique de son maître de penser Paul Ricoeur, Kearney a capté l’idée d’un tel retour dans le concept d’anathéisme qui ne s’identifie ni à un quelconque théisme confortable, ni à un athéisme naïvement combattif et dogmatique. L’anathéisme invite au retour vers le Dieu de la rencontre, de l’événement, de la vie.

Dans leur longue introduction et épilogue, Chris Doude van Troostwijk, professeur de philosophie et de philosophie éthique à la Luxembourg School of Religion & Society et Matthew Clemente, enseignant-chercheur à Boston College, développent une réflexion cohérente et philosophique sur l’œuvre de Kearney et sur son concept-clé. Quinze visions sur la possibilité et l’effectivité de la « conversion anathéiste », aussi bien philosophiques que théologiques constituent le livre tripartite. La première partie, intitulée Conversations after God, présente quatre discussions philosophiques auxquelles ont participé Julia Kristeva, Emmanuel Falque, Chris Doude van Troostwijk et James Wood. La partie At the limits of theology consiste en six réflexions systématiques et thématise entre autres la possibilité des rencontres interreligieuses (Marianne Moyaert). Joseph O’Leary, ancien professeur à la Sophia University (Tokyo) où travaillait également l’archévêque Jean-Claude Hollerich, montre la présence de l’anathéisme dans la pensée bouddhiste. Dans la troisième partie, le livre ouvre sur le lien qui existe entre le retour anathéiste vers Dieu et l’appel à la créativité et la poétique.

Cette troisième partie se lit comme le seuil vers un autre volume, concernant l’esthétique de l’anatheisme publié par Richard Kearney et Matthew Clemente : The Art of Anatheism. (Lanham : Rowman & Littlefield, 2018). Chris Doude van Troostwijk de la LSRS y a contribué à travers un entretien philosophique avec Jean-Luc Nancy, philosophe à Strasbourg (The Annunciate and the Self-Deconstruction of Mon-a-theism), et à travers une réflexion philosophique sur l’oeuvre de Bill Viola, récemment exposé au Luxembourg (“The Still Born God, Again : Overcoming the Aporia of Anathepoetics”).

Données bibliographiques

  • Chris Doude van Troostwijk, Matthew Clemente, Richard Kearney’s Anatheistic Wager. Philosophy, Theology, Poetics, Bloomington, Indiana University Press, 2018, 312 p. (ISBN 978-0-253-03400-7).
Table des matières
Pr Dr habil. Chris DOUDE VAN TROOSTWIJK christian.doude lsrs.lu

Professeur de philosophie et de philosophie éthique

Matthew CLEMENTE

Enseignant-chercheur à Boston College

 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz .Protection des données
+352 43 60 51
office lsrs.lu