fr lb de it pt en
Printemps Littéraire Brésilien
28 mars 2018

Paroles migrantes et la littérature brésilienne contemporaine

Table ronde modérée par le Dr Leonardo Tonus

La Luxembourg School of Religion & Society a mis à l’honneur la littérature brésilienne contemporaine – une Table ronde organisée en partenariat avec le festival Printemps Littéraire Brésilien avec Susanna Busato, Leonardo Tonus, Simone Paulino, Márcia Tiburi, Aline Bei et Paulliny Gualberto Tort a eu lieu au Centre Jean XXIII le 27 mars 2018 à 19h30 (rencontre en français et en portugais).

Nous vivons dans un monde où les populations et les individus ont de moins en moins de stabilité. Pour toutes sortes de raison, politiques, économiques, culturelles, voire spirituelles, l’homme vit en déplacement. Comme le souligne l’auteur italo-québécois Fulvio Caccia : « C’est l’exil, toujours recommencé, qui fonde notre modernité mais qui aussi la met en péril ». Si le thème de l’immigration occupe une place centrale au sein de la littérature brésilienne contemporaine, la migrance qu’il désigne n’est, toutefois, pas uniquement de nature géographique ou géoculturelle. Elle est peut-être (et surtout) de nature ontologique et symbolique signalant, notamment, les déplacements du sens et de l’être confronté à la contemporanéité.

Leonardo Tonus

Maître de Conférences habilité à diriger des recherches à la Sorbonne Université, Leonardo Tonus a publié de nombreux articles sur la littérature brésilienne contemporaine. Membre du conseil éditorial et du comité de lecture de diverses revues littéraires internationales, il a coordonné la publication des essais inédits de l’écrivain Samuel Rawet (Samuel Rawet : ensaios reunidos, 2008). En 2014, il a été décoré Chevalier des Palmes Académiques et, en 2015, Chevalier des Arts et des Lettres. En 2015, il a été nommé par le CNL Conseiller Littéraire pour le Salon du Livre. Il vient de publier son premier recueil de poèmes, intitulé Agora vai ser assim, aux éditions Nós.

Aline Bei

Diplômée en Lettres et en arts du spectacle, Aline Bei est originaire de São Paulo. Éditrice et journaliste des websites culturels OitavaArte et Livre Opinião – Ideias em Debate, elle a publié en 2017 son premier roman O peso do pássaro morto aux éditions Nós.

 

 

 

Susanna Busato

Née à São Paulo, Susanna Busato est professeure à l’Unesp de São José do Rio Preto. Spécialiste en poésie brésilienne contemporaine, elle a participé à de nombreuses rencontres poétiques, notamment le récital « Multitudo Haroldo de Campos », organisé par l’institut Itaú Cultural en 2011 et « Roteiros. Roteiros. Roteiros. Roteiros. Roteiros » (hommage à Oswald de Andrade), à occasion de la FLIP de 2012. Elle a publié plusieurs poèmes dans des recueils, anthologies et dans les revues Anamorfoses, Cult, Brasileiros, Zunái, dEsEnrEdoS, Mallarmargens et Aliás. En 2010, elle a reçu le prix « Mapa Cultural Paulista » dans la catégorie poésie. Corpos em Cena (Editora Patuá, 2013) a été finaliste du Prix Jabuti de 2014.

Márcia Tiburi

Titulaire d’un doctorat en philosophie, Márcia Tiburi a publié plusieurs essais dont As Mulheres e a Filosofia (2002) ; Filosofia Cinza – a melancolia e o corpo nas dobras da escrita (2004) ; Mulheres, Filosofia ou Coisas do Gênero (2008) ; Filosofia em Comum (2008) ; Filosofia Brincante (2010) ; Olho de Vidro (2011) ; Filosofia Pop (2011) et Filosofia Prática, ética, vida cotidiana, vida virtual (2014). Magnólia (2005) son premier roman a été finaliste du Prix Jabuti en 2006 ainsi que le roman Era meu esse Rosto (2012), finaliste également du Prix Portugal Telecom en 2013. Uma fuga perfeita é sem volta (2016) est son 5e roman. Márcia Tiburi est professeure à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro et chroniqueur pour la revue Cult.

Paulliny Gualberto Tort

Diplômée en Communication et Société par l’Université de Brasília, Paulliny Gualberto Tort est journaliste et écrivaine. Depuis quelques années elle anime l’émission littéraire « Marca Página » à la Radio Nacional et, en 2017, elle a fait partie du comité d’organisation du festival Littéraire de Brasília « Movida Literária ». Auteure de plusieurs nouvelles, elle intègre, en 2008, le recueil de nouvelles du prix littéraire Prix Maximiano Campos. Allegro ma non troppo, paru aux éditions Oito e Meio en 2016, est son premier roman.

 
 

Simone Paulino

Simone Paulino est écrivaine, journaliste et éditrice. Diplômée de l’Université de São Paulo en Théorie Littéraire et en Littérature Comparée, elle crée en 2014 les éditions NÓS, une jeune maison d’édition qui allie dans ses projets éditoriaux qualité littéraire, graphique et inclusion sociale. Elle a participé aux anthologies Contos Grafias Urbanas (Scipione, 2010) et Histórias Femininas (Scipione, 2011) et a publié, entre autre, l’anthologie de nouvelles Abraços Negados (Casa do Psicólogo, 2005) et l’ouvrage pour enfants O Sonho Secreto de Alice (Editora DSOP, 2013). En 2017 paraît aux éditions Buzz Como Clarice Lispector pode mudar sua vida son premier roman autour de l’univers littéraire de Clarice Lispector. Abraços negados [em retratos] (Editora Nós, 2018) est son dernier roman.

Invitation à la Table ronde (A4)
PDF 426.9 ko, 14 mars 2018
Invitation à la Table ronde (A5)
PDF 435.6 ko, 12 mars 2018
PLB – Programme complet à Luxembourg
PDF 106.8 ko, 17 mars 2018
 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu