Homepage
fr lb de it pt en
yes2family  
13 avril 2018

Dieu a-t-il un plan en ce qui concerne l’amour et le mariage ?

Orientation pour un idéal de mariage réussi

« Plaisir, amour et foi. La théologie du corps sous haute tension entre le culte du corps, l’amour et la dévotion sexuelle », voici le thème de la conférence de Monsieur Corbin Gams, théologien et maître de conférence à l’école papale supérieure de Heiligenkreuz. Celle-ci a eu lieu le 24 mars 2018 à la LSRS et s’adressait plus particulièrement aux couples mariés et aux animateurs en préparation au mariage. Son épouse Madame Birgit Gams, agrégée en sciences sociales et conférencière, est intervenue pendant la mise en commun qui a suivi l’exposé.

C’était une soirée inspirante où la compétence et la sagesse, l’expérience vécue du mariage et la finesse pédagogique se sont complétées.

À l’ère du « body-mass-index » et du « botox » un grand nombre de personnes donne beaucoup de valeur et de temps à l’entretien de leur corps et à leur santé. Comment ajuster à ces préoccupations la théologie du corps ? De cela découle la vision du pape Jean-Paul II, essentielle, puisqu’elle donne une importance fondamentale à la relation au sein du couple.

Quelques pensées essentielles devraient souligner l’essence même de la théologie :

  • Le corps est un organisme biologique ; il a une âme divine et est axé sur l’autre
  • Le corps rend donc visible quelque chose de divin. L’homme en tant qu’homme et femme est une image de Dieu (Gn 1, 27). C’est justement dans la relation d’un homme et d’une femme que l’Amour de Dieu est perceptible.

Est-ce qu’alors il existe bien un plan de Dieu pour l’amour et pour le mariage ? « Le système d’exploitation de Dieu est l’Amour » déclare Gams. De par notre liberté, notre raisonnement, notre volonté et notre capacité à aimer – à laquelle il faut inclure notre sexualité, nous sommes au plus près de Dieu.

Le corps peut toujours à nouveau exprimer cet amour pour l’autre et Dieu invisible devient visible. Le corps se révèle s’il agit librement, sans conditions, fidèlement et en s’ouvrant à la procréation.

Cette vision, cet idéal est, en intégrant la dimension divine une orientation apaisante d’un idéal du mariage réussi.

Cette théologie novatrice pourra être développée plus intensivement avec le couple Gams lors d’une journée d’approfondissement en automne 2018.

Anny Hesius und Wolfgang Fleckenstein (yes2family)

 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz .Protection des données
+352 43 60 51
office lsrs.lu