fr lb de it pt en
 
12 décembre 2019

Présentation de Mouez Khalfaoui par Alberto Fabio Ambrosio

Mesdames et Messieurs,

Le professeur Mouez Khalfaoui n’a pas besoin de bien longues présentations, car il suffit de parcourir, même brièvement, son curriculum disponible à l’adresse internet du centre de théologie musulmane de l’Université de Tübingen, pour se rendre compte de la personnalité scientifique devant laquelle nous sommes. Scientifique de renom, versé dans une spécialité aussi importante pour l’Islam que pour le droit européen, c’est-à-dire le droit islamique, ses recherches sont multiples. Il est à l’origine, avec d’autres de ses collègues, de la première faculté de théologie musulmane en Allemagne, voulue et subventionnée par l’État allemand, et par-delà même l’Allemagne, l’Europe.

Pr Alberto Fabio Ambrosio, Pr Mouez Khalfaoui

Ce qui marque, en premier lieu, cette personnalité scientifique est son attitude face à l’Europe, une attitude de grande reconnaissance ; puis, face à la complexe réalité que vivent les musulmans sur le sol européen, une démarche qui essaie de prendre en compte toutes les facettes des écueils. Mouez Khalfaoui a un ferme espoir que les difficultés aujourd’hui existantes pour la communauté musulmane en Allemagne, comme ailleurs, seront aussi surmontées par une recherche théologique qui sache prendre en charge l’élément « existentiel ». Sa science islamique est donc ancrée à la fois dans une profonde compétence et dans une sagesse qui n’a d’égale que son humilité. Si l’idée d’humilité fait toujours un peu peur dans les milieux académiques et scientifiques, un docteur de la loi – comme on le disait autrefois – peut montrer une attitude humble face à la complexité de la réalité. Le professeur Khalfaoui montre ce trait de caractère spirituel qui l’aide sûrement à approfondir les délicats questionnements des musulmans en Allemagne.

Le deuxième point qui mérite d’être mentionné en présentant le professeur Khalfaoui, c’est que la théologie qu’il propose est une réflexion qui essaie de tenir ensemble à la fois la rigueur de la doctrine musulmane et la complexité de la situation de la croyante et du croyant musulman en Allemagne. Ce n’est pas de l’islamologie qui risque de s’éloigner de ses coreligionnaires musulmans, mais une véritable théologie réflexive qui tente de répondre ou de donner des éléments de réponse – sans s’y substituer – à ceux et celles qu’il rencontre dans l’exercice de son enseignement. La théologie porte correctement ce nom quand elle a un lien profond avec la vie : celle-ci questionne la théologie – musulmane aussi – qui doit aussi faire un retour vers la vie. Le cercle herméneutique va de la théologie à la vie et de celle-ci à repenser la théorie. C’est là la seule manière d’avancer surtout, mais pas seulement, pour les croyants musulmans face à la modernité.

Voilà le troisième point qui se dessine à l’horizon. La théologie n’est pas un produit de la fantaisie des croyants sans aucun lien avec la société. Le théologien est au milieu de la cité, il a donc un rôle social et politique, et Mouez Khalfaoui montre avec sa pensée et sa réflexion le rôle que la théologie joue encore dans les sociétés sécularisées. Sa conférence ne peut que nous donner une nouvelle preuve que le récit théologique, quel qu’il soit, n’est pas en dehors de la société ni non plus de la politique.

À lui la parole sur le rôle de la théologie musulmane en Allemagne au XXIe siècle.

Pr Dr habil. Alberto Fabio AMBROSIO alberto.ambrosio lsrs.lu

Professeur de théologie et histoire des religions
Directeur de la section « Religious Identities & Citizenship »

 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu