fr lb de it pt en
 
4 décembre 2020

Quelle place pour les femmes dans les religions du livre ?

Colloque en ligne le 16 décembre 2020

Diffusion en direct sur le site internet, la page Facebook et la chaîne Youtube du Collège des Bernardins

Deux tables rondes avec des intellectuels et universitaires d’une part, et des acteurs des institutions religieuses d’autre part, ont contribué à éclairer ce débat d’actualité.

Aujourd’hui, les femmes, très majoritairement éduquées, portent clairement une revendication d’émancipation et de justice notamment dans le monde du travail comme dans l’ensemble de la société. Qu’en est-il des institutions religieuses ?

Le Collège des Bernardins et l’iReMMO se sont associés pour ce colloque qui fait suite au cycle 2019-2020 de l’université populaire de l’iReMMO « Des hommes, des femmes et des dieux », portant sur les religions, religiosités, spiritualités, croyances et incroyances en Méditerranée et au Moyen-Orient. Ce colloque a porté sur une question centrale, pour aujourd’hui mais surtout pour demain : quelle place occupent les femmes dans le monde des religions du livre ?

Tout au long du XXe siècle, les sociétés des deux rives de la Méditerranée se sont progressivement sécularisées, mais elles sont toujours travaillées par la question des religions. Parallèlement, le siècle dernier a été marqué de manière significative par les femmes et leur aspiration à l’égalité et à la reconnaissance de leurs droits et de leur rôle dans la sphère publique.

Aujourd’hui, les femmes, très majoritairement éduquées, portent clairement une revendication d’émancipation et de justice notamment dans le monde du travail comme dans l’ensemble de la société.

Qu’en est-il des institutions religieuses ? On pourrait croire à première vue que le dernier bastion de l’inégalité femmes/hommes soient justement les églises, les mosquées, les synagogues. Ces dernières en réalité sont, depuis quelques années, traversées par des débats et des expérimentations novatrices qui cohabitent avec une persistance du conservatisme. Les femmes sont-elles l’avenir des religions ?

Programme du colloque

14h00 : Introduction

  • Olric de Gélis, théologien, directeur du Pôle de recherche du Collège des Bernardins

14h20-15h50 : Table ronde
Judaïsme, christianisme, islam : quels rôles et droits pour les femmes ?

Modération : Alberto Fabio Ambrosio, professeur de théologie et histoire des religions à Luxembourg School of Religion & Society (LSRS) et co-responsable du séminaire de recherche Femmes et religions en Méditerranée du Collège des Bernardins

  • Valentine Zuber, directrice d’études à l’École Pratique des Hautes Études à Paris (EPHE), titulaire de la chaire de « Religions et relations internationales » et co-responsable du séminaire de recherche Femmes et religions en Méditerranée du Collège des Bernardins
  • Liliane Vana, professeure associée à l’Institut d’Études du judaïsme, Université Libre de Bruxelles, spécialiste en droit hébraïque, talmudiste et philologue (pressentie)
  • Leïla Tauil, docteure en philosophie et lettres, enseignante-chercheure à l’Université de Genève

15h50 : Pause

16H10-17h40 : Table ronde
Les femmes sont-elles l’avenir des religions ?

Modération : Virginie Larousse, rédactrice en chef du Monde des religions

  • Pauline Bebe, première femme rabbin de France, Communauté juive libérale de France
  • Kahina Bahloul, première imame de France, co-fondatrice de la mosquée de Fatima
  • Jane Stranz, pasteure au sein de l’Église protestante unie de France

17h40 : Conclusion

  • Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO
 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu