fr lb de it pt en
Amazonie : Nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale
30 août 2019

La Pan-Amazonie et l’urgence d’une double conversion, ecclésiologique et écologique, qui va au-delà des limites géographiques de la Pan-Amazonie

Conférence par Karl Heinz Arenz SVD suivie d’un débat animé par le Pr Chris Doude van Troostwijk

Malgré l’attention que l’Amazonie suscite dans le contexte des débats récents concernant les changements climatiques, maints préjugés et stéréotypes par rapport à cette vaste région, située au cœur de de la masse continentale de l’Amérique du Sud, ont la vie dure. Les équivoques sont multiples : l’Amazonie est vue tantôt comme un grand vide démographique regorgeant de richesses naturelles, tantôt comme le « poumon du monde » ou « enfer vert », tantôt comme refuge des derniers peuples non-contactés par la « civilisation ». Le document préparatoire du Synode pour l’Amazonie qui se tient 6 au 27 octobre 2019, rendu public en 2018, présente une vision plus large, car multifocale, et plus approfondie sur la région, tout en soulignant les diversités et les complexités socioculturelles et environnementales qui y existent. À partir des multiples défis qui rendent cette région de plus en plus vulnérable, le texte fait appel à une double conversion, ecclésiologique et écologique, qui va bien au-delà des limites géographiques de la Pan-Amazonie.

Karl Heinz Arenz SVD, originaire de Daun (Eifel), vit depuis 1990 en Amazonie brésilienne. Membre de la Société du Verbe Divin (Steyler Missionare), il a travaillé, d’abord, dans une paroisse rurale à l’ouest de l’État du Pará, plus spécifiquement dans la formation continue de laïcs engagés. Ensuite, ayant obtenu un doctorat en Histoire Moderne et Contemporaine à l’Université Paris 4-Sorbonne sur les jésuites en Amazonie coloniale, grâce à une bourse du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de Luxembourg, il travaille actuellement comme professeur-chercheur à l’Université fédérale du Pará à Belém. Ses recherches se concentrent surtout sur l’histoire coloniale et les cultures populaires de la région amazonienne. Sa thèse, intitulée « De l’Alzette à l’Amazone : Jean-Philippe Bettendorff et les jésuites en Amazonie portugaise (1661-1693) », a été publiée, en 2008, par l’Institut Grand-Ducal de Luxembourg, Section historique.

La conférence-débat a eu lieu le 8 octobre 2019 à 19 heures à la Luxembourg School of Religion & Society au Centre Jean XXIII dans le cadre d’une série d’événements organisés par le département Public Responsibility de la LSRS, parallèlement au Synode sur l’Amazonie à Rome.

Entrée libre – Verre de l’amitié
Org. : LSRS, Justice et Paix Luxembourg
Infos : bodo.bost lsrs.lu

Invitation à la conférence-débat
PDF 283.1 ko, 30 août 2019
Document préparatoire du Synode pour l’Amazonie
PDF 79.6 ko, 30 août 2019
 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu